Déprime / Dépression

Tout d’abord j’aimerais faire la distinction entre déprime et dépression.

LA DEPRIME

Elle se caractérise par un sentiment de « tristesse » qui va survenir lors d’une période que nous caractérisons souvent de « période noire ». Ce sont les périodes d’insatisfactions, de frustrations qui peuvent être d’ordres personnels ou professionnels. Vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs, ou, les résultats que vous obtenez vous « dépriment ».

J’entends pas mal de personnes dire « avec tout le mal que je me suis donné, c’est déprimant ». Bien souvent l’objectif tenait « à cœur » à la personne. Nous parlons dans ce cas plus de grosse déception, de déprime. Elle est passagère et ne s’accompagne d’aucun autre symptôme. C’est un « coup au moral ». Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas consulter un thérapeute pour autant. En cas de symptômes associés il est préférable d’en parler. Parfois une ou deux séances suffisent à régler le problème.

LA DEPRESSION

La dépression est considérée comme un état pathologique parce qu’elle provoque chez les personnes qui en souffrent, des changements profonds. Les personnes dépressives sont souvent « dépressives dans tout leur corps ». Beaucoup de personnes concernées rencontrent des troubles inhabituels. Non seulement des troubles de l’humeur, mais aussi des troubles physiques.

Quels peuvent être ces symptômes ?

  • Tristesse,
  • Rien envie de faire, troubles du sommeil, de l’appétit,
  • Isolement, Troubles de la concentration
  • Pensées négatives et/ou suicidaires,
  • Grande fatigue physique, sensation d’épuisement,
  • Sensation d’être incapable de réagir,
  • Anxiété, pleurs fréquents et sans forcément de raison,
  • Maux de tête, douleurs abdominales chroniques
  • Augmentation de votre consommation d’alcool, tabac, médicaments
  • Peurs allant jusqu’à la véritable phobie, obsession, panique.

Bien entendu tous ces symptômes ne se cumulent pas forcément. Ils varient d’une personne à l’autre de façon plus ou moins importante. Malheureusement le point commun entre ces personnes est que leur état entraîne des répercussions sur leur vie sociale, familiale et professionnelle. Il existe une véritable gène dans leur vie de tous les jours.

La dépression peut être associée à certaines périodes de la vie, de l’année. Les saisons hivernales sont aussi souvent favorables aux états dépressifs. La maternité et l’arrivée du nouveau né dans la famille constitue  parfois ce que nous appelons le « BABY-BLUES » Il s’agit de la dépression du post-partum.

La dépression peut durer quelques semaines, plusieurs mois, voire quelques années.

Si vous présentez des symptômes similaires, qui durent depuis :

  • Plus de 15 JOURS
  • Presque chaque jour
  • Presque toute la journée

Faites vous aider !

La dépression se soigne !

A condition d’en faire la démarche. La psychothérapie permet de mieux gérer la dépression, d’en réduire les symptômes, de retrouver une vie agréable et envisager de nouveaux projets.

Les effets de la psychothérapie se font sentir immédiatement et les changements durables s’installent au bout de quelques semaines.

Il arrive que les personnes que j’ai suivies lors de leur dépression, reviennent faire une séance pour faire le point, et prévenir la réapparition des symptômes. Je pense notamment à ce Monsieur qui, à l’entrée de l’hiver, a une tendance dépressive. Conscient de la saisonnalité de sa dépression il revient  consulter pour retrouver un équilibre physique et moral et attaquer l’hiver en toute sérénité.

LE CERCLE VICIEUX DE LA DEPRESSION

PLUS DE 15 JOURS, PRESQUE CHAQUE JOUR, PRESQUE TOUTE LA JOURNEEcercle vicieux déprime et dépression - psychothérapie cannes, lucien collier