Elle se traduit par une augmentation pathologique du besoin de manger. Les personne qui souffrent de cette pathologie se gave de nourriture puis, suit ( en général) une peur de grossir et le besoin d’évacuer l’excés de nourriture en provoquant des vomissements, en se lançant des restrictions alimentaires.

Ce cycle pulsion- honte  peu se répéter plusieurs par jour. Cette pathologie est associée à un besoin de combler une carence affective.